Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant-propos

Publié le

La campagne présidentielle de 2017, avant même d’être officiellement lancée, charrie déjà son lot de propositions diverses et variées qu'elles soient économiques, fiscales, sociales, sociétales ou environnementales. Or nombre de candidats sont également forces de propositions en matière institutionnelle ; et il est fort à parier que celles-ci constitueront, plus que jamais, un enjeu majeur de la campagne à venir. A l’heure où la démocratie représentative en général et la nôtre en particulier inspirent de vives critiques tant de la population que des candidats à la magistrature suprême, il paraît opportun et pertinent pour les membres de l’IRENEE (Institut de Recherche sur l’Evolution de la Nation et de l’Etat en Europe) de l’Université de Lorraine de se pencher sur ces différentes propositions institutionnelles pour en éclaircir les tenants et aboutissants. La Constitution de la Ve République sera-t-elle maintenue en l’état, réformée voire purement et simplement abrogée au profit d’une Constitution et d’une nouvelle République ? Le nouveau chef de l’Etat souhaitera-t-il user des moyens constitutionnels mis à disposition pour réformer l’Etat et son organisation décentralisée à coup d’ordonnances, de décrets, de votes bloqués, de lois adoptées sans vote du parlement, de référendums ou, au contraire, privilégier le débat parlementaire, voire consacrer la démocratie participative, et ce à quelles fins ? Assisterons-nous à une évolution de nos droits et libertés, non seulement garantis par la Constitution et par la loi, mais aussi par nos engagements européens ? Telles sont, entre autres, les questions auxquelles juristes et politistes de l’IRENEE, tout au long de cette longue campagne, tenteront sans esprit partisan d’apporter des réponses, afin d’éclairer au mieux nos concitoyens attachés à la chose publique.

Elodie DERDAELE, maître de conférences de droit public à l'Université de Lorraine, coordinatrice du projet.